Le lac et le refuge d'Ilhéou
>>
Accueil
>
A Pied
>
Le lac et le refuge d'Ilhéou
Cauterets

Le lac et le refuge d'Ilhéou

Eaux et rivières
Lac
Refuge
Facile
3h30
9,1km
+630m
-630m
Aller-retour
GR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Au fond d'une vallée encaissée, égayée par la chevelure longiligne d'une belle cascade, le lac d'Ilhéou et son refuge patientent parmi les rhododendrons.

 

Sur les hauteurs de Cauterets, la vallée d'Ilhéou est certes plus intrigante que celle du Marcadau ou celle du Lutour, elle ne bénéficie pas du niveau d'enchantement immédiat du sublime Pont d'Espagne ou de la bucolique Fruitière. Néanmoins, la patience étant la meilleure alliée du marcheur, le sage randonneur découvrira assez vite une très belle cascade à l'entrée du cirque d'Ilhéou, des pelouses d'altitude très fleuries et, sous autorité du massif du Grand Barbat, un lac d'un bleu profond, ponctué du rose vif des bouquets de rhododendrons.


Les 4 patrimoines à découvrir
Faune

La marmotte

La marmotte est un mammifère de la famille des rongeurs fouisseurs. Elle vit en colonie dans un terrier profond et complexe La marmotte se nourrit essentiellement de plantes, de vers de terre, de larves et d'insectes. Elle ne boit pas. La rosée du matin semble suffire à l'abreuver. La marmotte passe 6 mois de l'année à dormir ! Dans son réveil, elle adore se chauffer aux premiers rayons de soleil. Une longue sieste et une cure d'amincissement : elle sortira au printemps, ayant perdu environ 3 kg, c'est à dire la moitié de son poids d'automne.
lire la suite
Faune

Le gypaète barbu

Le Gypaète barbu est le plus grand rapace d’Europe. Il est facilement reconnaissable à l’âge adulte grâce à la couleur rouille orangé de son plumage ventral. Ses plumes noires qui encadrent son bec puissant et recourbé, se prolongent pour lui donner l’air de porter une sorte de barbiche. Le reste de son plumage est blanc crème, parfois teinté de roux au niveau de son cou et de sa gorge. Le Gypaète barbu niche en haute montagne, de préférence dans les falaises et les parois rocheuses, entre 700 et 2 300 m d’altitude. Le territoire d’un couple s’étend sur plus 50 000 ha, comprenant des sites de falaises et surtout de grandes zones de pâtures et éboulis où l’oiseau trouve sa nourriture. Le Gypaète barbu contribue à l’élimination des carcasses en montagne. Il assure ainsi une fonction sanitaire dans la nature.
lire la suite
Flore

Le rhododendron

Le rhododendron forme, à l’étage subalpin, de vastes landes qui marquent dans le paysage les endroits où la neige persiste le plus longtemps. Il apprécie en effet les versants exposés au nord, préférant être recouvert de neige pour protéger ses bourgeons du gel et assurer, en début d’été, une explosion de fleurs roses voire rouges. L’arbrisseau dépasse rarement 1 mètre de hauteur et possède des rameaux tortueux très caractéristiques.
lire la suite
Refuge

Le refuge d'Ilhéou

Le refuge d'Ilhéou
Altitude 1988 m - 22 places

Tél. : 05 62 92 07 18
Site web
lire la suite

Description

Quitter le parking du Cambasque (1350 m) par une sente sur la gauche, entre le gave et le bâtiment de départ d'une ancienne télécabine. Rejoindre ainsi une intersection de pistes : laisser celle de droite et monter tout droit en fond de vallée.

1 – Au pont de Sahucs (1493 m), passer sur l'autre rive et marcher toujours sur le bon chemin (momentanément en compagnie du balisage rouge et blanc du GR®10 venant de la gauche), en fond de vallée. Laisser le balisage couper à gauche dans la pente et garder le chemin le plus large ; il décrit ensuite deux lacets en plein éboulis et permet d'admirer la cascade d'Ilhéou dans son premier virage. Après la deuxième courbe, le chemin aborde ensuite le ressaut de l'Escale d'Ilhéou.

2 – Au sommet du ressaut (1820 m), repérer sur la gauche le sentier balisé en rouge et blanc, que l'on va suivre désormais. Passé quelques rochers, le sentier traverse dans l'herbe d'un cirque pastoral (Cuyéou de Saint-Savin) et retrouve la piste un peu plus haut.

3 – Monter sur la piste en dominant le lac Noir, en direction du refuge.

4 – Refuge d'Ilhéou et son lac longiligne. Plusieurs lieux de pause agréables sur sa rive gauche.

Le retour s'effectuera par le même itinéraire.

 

Départ : Parking du Cambasque, Cauterets
Arrivée : Parking du Cambasque, Cauterets
Communes traversées : Cauterets

Profil altimétrique


Recommandations

- Parc national des Pyrénées :
Une partie de l'itinéraire se trouve en zone-cœur du Parc national : sur cet itinéraire et jusqu'au refuge, les chiens sont tolérés sur le chemin et tenus en laisse.
> En savoir plus.


- Période de praticabilité :

Itinéraire vivement déconseillé en présence de neige.

 


Lieux de renseignement

Office de Tourisme de Cauterets

Place Maréchal Foch, 65110 CAUTERETS

http://www.cauterets.com

infos@cauterets.com

+33 (0)5 62 92 50 50

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Dans Cauterets, prendre la direction du Pont d'Espagne (D 920), puis tourner à droite dès la sortie du village en direction du Cambasque. Rouler jusqu'au terminus de la route (6,5 km) et son grand parking.

 

Stationnement :

Parking du Cambasque, Cauterets

Accessibilité

Chien autorisé
Numéro de secours :
114

Source

Guide des balades de Cauterets

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :