GR10, du Val d'Azun au Néouvielle en 4 étapes
>>
Accueil
>
Itinérance à pied
>
GR10, du Val d'Azun au Néouvielle en 4 étapes
Arrens-Marsous

GR10, du Val d'Azun au Néouvielle en 4 étapes

Cols et Sommets
Lac
Point de vue et paysages
Moyen
4j
78,8km
+5584m
-4594m
Traversée
GR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le GR10 est un chemin de grande randonnée permettant de réaliser la grande traversée des Pyrénées par un itinéraire balisé.

Il alterne fonds de vallées, sommets et cols. Le GR10 ® est un itinéraire de moyenne montagne qu'il ne faut surtout pas prendre à la légère.

Une bonne expérience du milieu montagnard, une bonne condition physique et la connaissance des moyens d'orientation vous seront nécessaires pour réaliser cette incroyable traversée entre l'Atlantique et la Méditérranée.

Nous vous proposons 4 étapes sur notre territoire, du Val d'Azun à la Réserve naturelle du Néouvielle, via le col de Riou.

Les 9 patrimoines à découvrir
Histoire

Miqueu Camélat

Né à Arrens en 1871 et mort en 1962 à Tarbes, Miqueu Camélat (Michel Camelat) était un commerçant, dramaturge, poète et écrivain français en langue gasconne. Après des études secondaires au petit séminaire de Saint-Pé-de-Bigorre, il refuse de devenir prêtre et doit revenir chez lui en 1887 où il se consacre au gascon et à la littérature. C’est alors qu’il découvre l’œuvre des Félibres. En 1890, il obtient un premier prix de poésie à la Félibrée de Tarbes et rencontre Simin Palay avec qui il lance en 1893 l’« Armanac Gascoun ». Il décide alors d’abandonner le gascon "lavedanais" de son village pour le béarnais qui lui permettra d’être lu dans toute la Gascogne.
lire la suite
Faune

L'aigle royal

La silhouette de l’Aigle royal est similaire à celle de la buse bien que plus grande. Son bec est court et crochu, avec une extrémité sombre. Il possède un cou large et de longues ailes se rétrécissant à la base. Dans les Pyrénées, l’Aigle royal niche en montagne et construit ses aires dans des parois rocheuses, entre 800 et 2 000 mètres d’altitude. L’Aigle royal chasse souvent à l’affût du haut d’une paroi. Les proies sont prises à l’issue d’un bref piqué soit à terre, soit en vol.
lire la suite
Refuge

Le refuge d'Ilhéou

Le refuge d'Ilhéou
Altitude 1988 m - 22 places

Tél. : 05 62 92 07 18
Site web
lire la suite
Flore

Le rhododendron

Le rhododendron forme, à l’étage subalpin, de vastes landes qui marquent dans le paysage les endroits où la neige persiste le plus longtemps. Il apprécie en effet les versants exposés au nord, préférant être recouvert de neige pour protéger ses bourgeons du gel et assurer, en début d’été, une explosion de fleurs roses voire rouges. L’arbrisseau dépasse rarement 1 mètre de hauteur et possède des rameaux tortueux très caractéristiques.
lire la suite
Faune

La marmotte

La marmotte est un mammifère de la famille des rongeurs fouisseurs. Elle vit en colonie dans un terrier profond et complexe La marmotte se nourrit essentiellement de plantes, de vers de terre, de larves et d'insectes. Elle ne boit pas. La rosée du matin semble suffire à l'abreuver. La marmotte passe 6 mois de l'année à dormir ! Dans son réveil, elle adore se chauffer aux premiers rayons de soleil. Une longue sieste et une cure d'amincissement : elle sortira au printemps, ayant perdu environ 3 kg, c'est à dire la moitié de son poids d'automne.
lire la suite
Faune

Le gypaète barbu

Le Gypaète barbu est le plus grand rapace d’Europe. Il est facilement reconnaissable à l’âge adulte grâce à la couleur rouille orangé de son plumage ventral. Ses plumes noires qui encadrent son bec puissant et recourbé, se prolongent pour lui donner l’air de porter une sorte de barbiche. Le reste de son plumage est blanc crème, parfois teinté de roux au niveau de son cou et de sa gorge. Le Gypaète barbu niche en haute montagne, de préférence dans les falaises et les parois rocheuses, entre 700 et 2 300 m d’altitude. Le territoire d’un couple s’étend sur plus 50 000 ha, comprenant des sites de falaises et surtout de grandes zones de pâtures et éboulis où l’oiseau trouve sa nourriture. Le Gypaète barbu contribue à l’élimination des carcasses en montagne. Il assure ainsi une fonction sanitaire dans la nature.
lire la suite
Histoire

Les Bains du Rocher

Remontant des entrailles de la Terre par de larges fissures, les sources sulfurées de Cauterets procurent une eau à 50° C. Vous pouvez tremper les mains dans ce bassin et sentir l’odeur caractéristique du soufre ! Boisson, gargarisme, bain nasal à la pipette, douches nasale et rétronasale, humage, insufflation tubaire, hydromassage et autre rééducation respiratoire, voilà à quoi devaient s’attendre les curistes de la Raillère. Après la Première guerre mondiale, l’établissement a accueilli son lot de gazés puis devint un grand centre spécialisé en oto-rhino-laryngologie. Après 1945, et pendant encore 50 ans, les thermes ont employé un grand nombre de valléens.
lire la suite
Histoire

L'histoire de la visite de la Reine Hortense de Beauharnais

Parmis les grands noms de l'histoire qui vinrent en séjour à Cauterets figure celui de la Reine Hortense. Epouse de Louis Bonaparte et mère de Napoléon III, c'est à Cauterets qu'elle vint prendre les eaux et soulager le chagrin immense provoqué par la perte de son fils aîné alors âgé de 4 ans. Ses excursions, à pied ou en chaise à porteurs lorsque ses jambes ne lui permettaient plus de gravir les pentes, l'ont souvent menées dans le secteur d'une jolie grange qui porte son nom depuis 1807.
lire la suite
Pastoralisme

L'élevage d'agneaux

Les Pyrénées sont une zone où l'élevage ovin est majeur. Les montagnes sont le territoire de prédilection des brebis de races rustiques, qui sont parfaitement adaptées au terroir. Leur présence permet d'entretenir ces paysages si chers aux amoureux de la montagne, et de faire vivre ces territoires ruraux.
lire la suite


Profil altimétrique


Recommandations

- Période conseillée : de fin juin à fin septembre.

- Difficultés : prudence en début de saison estivale où des névés tardifs peuvent persister sur les cols d'altitude.

- Commerces et services :
Vous trouverez des commerces et services de proximité sur chaque étape et notamment dans les villages d'Arrens-Marsous, de Cauterets, de Luz-Saint-Sauveur ou de Barèges.

- Hébergements :
Vous trouverez les informations relatives aux  hébergements dans le descriptif de chaque étape.

Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de Barèges

Place Urbain Cazaux, 65120 BAREGES

https://www.valleesdegavarnie.com/ete/ma-destination/bareges-tourmalet-0

infotourisme@valleesdegavarnie.com

+33 (0)5 62 92 16 00

Bureau d'Information Touristique de Barèges
En savoir plus

Bureau d'Information Touristique du Val d'Azun

1 Place du Val d'Azun, 65400 ARRENS-MARSOUS

https://www.valleesdegavarnie.com/ete/ma-destination/val-d-azun

infotourisme@valleesdegavarnie.com

05 62 97 49 49

En savoir plus

Office de Tourisme de Cauterets

Place Maréchal Foch, 65110 CAUTERETS

http://www.cauterets.com

infos@cauterets.com

+33 (0)5 62 92 50 50

En savoir plus

Office de Tourisme de Luz-Saint-Sauveur

Place du 8 Mai, 65120 LUZ SAINT SAUVEUR

http://www.luz.org

ot@luz.org

+33 (0)5 62 92 30 30

En savoir plus

Transport

Sur l'itinéraire vous trouverez des arrêts de bus dans les villages suivants :
- Arrens-Marsous (ligne de bus à la demande)
- Cauterets
- Luz-Saint-Sauveur
- Barèges

> En savoir plus sur les horaires des bus.


Accès routiers et parkings

Stationnement :

Maison du Val d'Azun et du Parc national, Arrens-Marsous

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :